Bienvenue sur Manga No Sekai ! Nous accueillons tous vos mangas préférés ! Venez nous les faire découvrir, ou tout simplement en parler entre passionnés.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lovelessWalker
Membre
avatar

Masculin Messages : 694
Réputation : 20
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : dans les bras de sa jumelle adorée; partageant un bento préparé par mes soins. ma Chérie pas loin =) ♥

MessageSujet: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mer 6 Mar - 19:41

Yosh imitsu les jeunes!
Voilà j'ai écris un petit texte, plutôt prosaïque.
Apparemment cela a plu à 2 personnes qui comptent beaucoup pour moi.

Donc je me suis dis pourquoi pas le poster.
c'est assez particulier mais je vous laisse découvrir tout ça.

si vous pouviez également donner votre avis ce serait sympas.

Les cris de la Ville abandonnées


Je ne sais s'il était tard le soir ou tôt dans la matinée, Mes pensées agitaient mon âme et l'Insomnie guettait l'instant fragile où elle prendrait place dans chacune de mes pensées.
Le Sommeil ne viendrait pas ce soir dans mon logis.

Je pris alors ma tête entre mes mains, bien décidé à me changer l'esprit mais tout dans la pièce me semblait des plus obscurs j'étais pris au piège.
Les ombres du passé se projetaient ici et là, sublimes créatures effrayantes, Figures Noires se détachant dans cette pénombre maculé.
Si je restais dans ce lieu lugubre, mon âme finirait par être dévorée il me fallait trouver un moyen de m'échapper, un moyen d'évacuer chaque angoisses qui me pénétraient.


«Sortons de cet enfer, peut être... Oui peut être que les lumières de la ville apaiseront mon cœur!»
Me dis-je à moi même.

Je passai la porte d'entrée, descendis les escaliers pour me retrouvai projeté dans cette ville éclairée par ces orbes de lumières pareille à des lucioles, êtres éphémères qui semblent mourir à chaque lever du jour pour renaître à leur tour.
Me voilà marchant dans cette ville...
Cette ville désertée de tous ces habitants.

Plus aucun bruit ne se faisait entendre et le silence pesant m'arracha à moi même:
Je cherchais autrui.
Je ne sais s'il était tard le soir ou tôt dans la matinée, ce que je savais c'est que l'automne s'était installé et que je marchais, errant dans cette ville endormie à la recherche de compagnie, d'être de la nuit, de créatures fantastiques, d'êtres humains et de Chimères mythiques.
Je cherchais un peu de vie.

Je tourne au grès du vent, vire à droite à gauche ou continue droit devant.
Je tourne et me retourne assez souvent, Le décor valse avec moi mais il n'y a aucun changement.

Et me voici maintenant égaré dans cette ville si familière la journée.
Il me semble que la nuit la ville se métamorphose, c'est un autre monde, un monde qui évolue sans cesse dans un silence insensé et pourtant personne n'assiste à ce défilé. Elle qui s'offre toute entière de son plein grès.

Je m'arrête dans mon élan et me pose au milieu de ce songe éveillé.

Je ne sais s'il était tard le soir où tôt dans la matinée lorsque je pris compte de la vérité:
La ville était telles un être de vie, un être qui projetait dans l'écho du silence un chagrin immense.
Elle se tenait là et attendait que quelqu'un daigne la regarder.
Elle se tenait là dans son inertie et n'attendait qu'une seule chose, qu'on daigne l'appeler, qu'on vienne l'admirer ne serait-ce que la regarder.

Les feuilles tombaient, dansant avec le vent avant de s'écraser sur le sol parsemé de pétales rouge-sang.


«Elles sont comme des larmes, des larmes vermeilles tournoyant avant de s'étaler formant sur le sol la traînée d'une profonde tristesse.
Et il me semble que le silence est pareil à un Echo assourdissant. Un cri de Peine inaudible à ces heures où l'on ne sait si l'on est plus proche du jour que de la nuit.»

Murmurais-je à mon être.

Mais rien ne vînt rompre ce morne silence ne fusse à peine le son de ma propre voix portée au loin dans un léger bruissement.
La ville criait sa peine d'être ainsi abandonnée et ces habitants restaient sourds à son appel.

Cette Peine et ce Cri retentirent alors à chacun de nos rendez vous, lorsqu'on ne sait si nous sommes tard le soir ou tôt dans la matinée. A ces heures où tous semblent rêver dans un repos des plus apaisant, sous l'emprise des Songes et autres muses féeriques saisissantes.

Chaque jour et chaque nuit son chagrin emplissait mon cœur,
Je ne trouvais plus le sommeil,
Et la gravité de sa Peine s'ancrait dans mon cœur...
Je ne trouverai plus le sommeil.
Comment peut-on être insensible à ses cris et ses pleurs qui résonnent en son sein.
Pourquoi suis-je seul à l'entendre et souffrir avec elle?
Le temps s'écoulait et rien ne changeait.
Le cœur de ma tendre cité, ces propres habitants restaient indifférents à son Appel.

Si cela continuait, je ne tiendrais pas longtemps avant de devenir à mon tour un trou béant, une âme esseulée, un être acculé cherchant celui ou ceux qui entendrons mon chant telle une larme retournant à la mer, telles des pleures saccadés se répandant dans le murmure du vent.

Et là je me mis à mon tour à l'abandonner, la laissant seule, se noyer dans sa Peine.


«Ce soir j'ignorerai son appel, je dormirai sur mes deux oreilles.
Un autre finira par entendre ses tourments, je n'ai plus la force...
Je n'ai plus la force de lui venir en aide.»

Clamais-je de tout mon être.

Ce fût là mes dernières paroles, mes dernières paroles pour Elle mais également pour Moi.
Cette Nuit ou je décidais de tout ignorer, un feu se déclara est envahit l'étage ou je résidais. Je fus pris dans la fumée, Et ignorant toutes sensations dans mon entêtement je ne me rendis compte que le feu avait pris et m'encerclait.
La fumée s'imprégnait dans mes poumons, j'étouffais, tombant dans un sommeil profond;
J'étais mort sans y avoir prêté plus que d'attention.

Ma mort ne fût pas douloureuse, je suis mort les yeux fermés la cendre ayant colorée ma bouche et mon gosier.
Cette fin peut ne pas sembler heureuse mais elle l'est.

Je suis maintenant le fantôme de ma ville, tous les habitants me connaissent et celle qui pleurait tant de se voir ignorer par les gens a fini par trouver un ami pour l'éternité.
Ma ville depuis ce jour a cessé sa funeste complainte, maintenant elle sourit à tue-tête, pour moi le temps s'est suspendu et chaque nuit je danse et vis avec celle qui ne sera jamais plus seule ni abandonnée, sa Peine et son cri ont laissé place à la joie et  au bonheur.
Le vent porte au loin son hymne et les habitants on fini par entendre son merveilleux chant.

La ville crie toujours mais cette fois ci de joie.
Et sa peine s'est envolée, elle se sait aimée.



The End


voilà, je vous souhaite une bonne lecture et si possible agréable.

_________________



NARUKAMI NO SUKOSHI TOYOMITE ... FURAZU TO MO ... WAREWA TOMARAMU ... IMOSHI TODOMEBA!
Moi aussi comme Takao, je resterais avec toi même s'il ne pleut pas, je t'aime ma jumelle.

Ma BJ d'Amour:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par lovelessWalker le Mar 25 Fév - 0:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enami31
Membre
avatar

Féminin Messages : 451
Réputation : 10
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Localisation : Chez mamie Enami! 8D

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mer 6 Mar - 19:53

Je l'ai lu et je tiens à dire et à redire que ton histoire est excellente et très poétique! =D

C'est touchant tout en étant mystérieux =)

On y rentre très vite et on s'y voit ou imagine très bien la scène *-*

Continue dans ta lancée et encore bravo ! J'adore ! ^.^

_________________


Spoiler:
 


Merciiii à Shika-chan pour son merveilleux dessin !!! *0*


Spoiler:
 



Merciiii à Kazumi-kun (PHILIPPE! xD) pour sa magnifique bannière!!! =D hihi



Revenir en haut Aller en bas
Shika'
Membre
avatar

Féminin Messages : 430
Réputation : 15
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mer 6 Mar - 21:26

Aha tu l'a posté ! ^^
Super, vraiment, j'aime beaucoup ! =)
J'ai hâte de lire d'autres de tes textes, t'as vraiment du talent.
Tu sais déjà ce que je pense de celui-ci, juste génial !
Bref je t'encourage à continuer ^^

_________________



Arigato gozaimasu Luffa-chan ♥️, utsukushii sugimasu ! *0*
⊱ L'AdN, c'est dans les gènes ! ⊰
Thanks Ao-kun :
 
Revenir en haut Aller en bas
Shuki_sake
Membre
avatar

Féminin Messages : 68
Réputation : 1
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27
Localisation : here ;P

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Jeu 7 Mar - 16:52

Pareil que les deux prédécesseurs : j'adore ! Comme le souligne Enami, ton texte est très poétique (oui, on le saura, J'AIME la poésie....), et le fil se suit bien. Comme l'histoire est courte, le scénario est resserré, et donne de l'intensité au texte (c'est un peu le même fonctionnement que les nouvelles).
Je suis fane, quoi ;P

_________________


"Socrate est un poulet" ou de la philosophie en Terminale L
Revenir en haut Aller en bas
Rose Kage
Membre
avatar

Féminin Messages : 1671
Réputation : -122
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 19
Localisation : Sur la banquise, en train de faire un strip-poker avec videogeur, les pingouins et les pandas !

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Ven 8 Mar - 22:40

Salut ! J'ai déplacé ta fic, elle n'était pas au bon endroit ! :p
J'aime beaucoup ton style d'écriture, tu me fais penser à un écrivain que j'aime beaucoup : Edgard Poe :3

_________________


«Y a t'il une limite a l'amour ? Qu'importe a quel point je le blesse ou a quel point il me fait souffrir,
au lieu de le détester, je me suis surpris a espérer que ces blessures laissent des cicatrises, comme des brûlures... Parce qu'alors tu ne pourras jamais m'oublier. Et pour que jamais tu ne puisse me quitter, je n'aimerais plus jamais comme ça à nouveau.»
[Junjô Romantiqua : saison 1]
«On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude.» [Gaara - Naruto]
«Moi, je pense que Kira sait... Qu'il fait le mal. Mais il est prêt à se sacrifier pour changer le monde. C'est ça, la vraie justice qu'il a choisie.» [Light - Death Note]
Miraba, j'accepte ton slow ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Luffa
Admin
avatar

Féminin Top 3 Animés : Durarara!! ; Monogatari Series ; Tasogare Otome X Amnesia

Top 3 Manga : Bleach ; Gamaran ; The Arms Peddler

Messages : 3423
Réputation : 272
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 103
Localisation : Avec mon Merveilleux BJ près du lac de la Pax Lutra.

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Ven 8 Mar - 23:08

Ouah ! Un coup de coeur ! *-*
T'es vraiment très doué ! Tu devrais nous gâter et nous offrir plus de texte comme celui-ci !

Un texte très profond et une trame bien suivie : pour ma part, je suis comblée.
Nous avons là un récit poétique très travaillé ! ;3
J'ai adoré ! ♥

Bravo Walk'-kun ! =)

_________________


Narukami no sukoshi toyomite sashi kumori ame mo furanu ka kimi wo todomemu
Narukami no sukoshi toyomite furazu to mo warewa tomaramu imoshi todomeba
(Kotonoha no Niwa)

Hazero, Real ! Hajikero, Synapse ! Banishment... this WORLD !!
(Chûnibyô demo koi ga shitai!)

Always H&S !
(# Ma Fille)


L'Admin est :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Sam 9 Mar - 13:22

très joli texte, un pur moment de poésie !
Merci de nous l'avoir partagé !

J'aime bien comment tu l'as construit, on sent une monotonie agréable, cette sensation de calme reposant qui va très bien avec la nuit dans cette ville.
Puis, tu surprend avec un changement radical, avec la mort de l'homme qui finit par réjouir la ville.
La finalité est superbe !

Je retiens aussi l'utilisation de l'expression "tard le soir ou tôt dans la matinée" de manière régulière qui nous imprégne en peu plus dans le texte, c'est intelligemment bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
lovelessWalker
Membre
avatar

Masculin Messages : 694
Réputation : 20
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : dans les bras de sa jumelle adorée; partageant un bento préparé par mes soins. ma Chérie pas loin =) ♥

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Sam 22 Fév - 20:31


Petit texte qui date de la même époque que le court récit du dessus ^-^
il est censé faire partie d'un ensemble composé de deux récit,
celui là et un autre que je n'ai jamais écris xD
Je vous souhaite une bonne lecture ^_^ si possible agréable.



ORAGE MECANIQUE

Il est Rongé par l'Ennuie,
Le Doute a pris possession de lui.
Guettant la moindre éclaircie
Le Crépuscule s'immisce déjà et le détruit.

Il me semble entendre ici et là un cri
Il résonne et le voilà qu'il rebondit,
L'écho du Silence a atteint le logis.

Assis les yeux cernés de gris et de violet,
Le Regard est pris... Figé, bel et bien capturé
Silhouette informe, aux gestes saccadés
A la pensée convulsée, au cœur tétanisé :

Voilà l'être que je suis.
Faible poète à la pensée réduit ;
La tête embrasée et l'encre séché par la suie.

Et voilà que l'Orage s'installe, passe
Et repasse ; vire et refait volte-face...
L'Attente engloutie là toute mes Espérances
Et la page reste Blanche.

Tandis que les Secondes s'espacent
Mon être progressivement s'efface
Subtilisé par une violente Avalanche
Et cette page qui reste blanche...

<< Non, non et NON ! Je me dresserai! >>

Et sur cette plage immaculée
L'Espoir vient de s'éveiller
Un point qui dérive en trait !

Ma main poursuit son chemin
Et des lettres je deviens Souverain.


<< ...Soleil Radieux... >>

Voilà le titre qu'a choisi le Destin !
Mais comment un Astre peut-il naître de mes mains
Lorsque Spleen et Orage me privent de lendemain.
Et dans un grand fracas, la foudre de nouveau s'abat
Déchirant l'astre en amas, faisant de la page mille éclats.

Et de ce Chaos vînt une idée.
Dans un dernier geste de rage
La pointe du crayon pressée contre une nouvelle page
Asservis par des muses enchantées, le coeur exalté.


Voilà que lentement, dans un va-et-vient incessant
« La Marée des Sentiments »
Naît, pour prendre forme éternellement.

_________________



NARUKAMI NO SUKOSHI TOYOMITE ... FURAZU TO MO ... WAREWA TOMARAMU ... IMOSHI TODOMEBA!
Moi aussi comme Takao, je resterais avec toi même s'il ne pleut pas, je t'aime ma jumelle.

Ma BJ d'Amour:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par lovelessWalker le Dim 23 Fév - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luffa
Admin
avatar

Féminin Top 3 Animés : Durarara!! ; Monogatari Series ; Tasogare Otome X Amnesia

Top 3 Manga : Bleach ; Gamaran ; The Arms Peddler

Messages : 3423
Réputation : 272
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 103
Localisation : Avec mon Merveilleux BJ près du lac de la Pax Lutra.

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Dim 23 Fév - 10:28

Ce titre... Rolling Eyes J'ai honte de ce que j'ai pu lire l'autre jour. x'DDDD

Han ! Purée, il est tellement plus beau quand on le lit à tête reposée ! *o* Je kiffe mon BJ ! ♥️
Et je confirme, je préfère en vers. ;D
Par contre, attention aux fautes d'orthographe, même si y'a rien de très gênant. ;3
En tout cas... J'ai hâte de pouvoir lire la deuxième partie ! *-*

_________________


Narukami no sukoshi toyomite sashi kumori ame mo furanu ka kimi wo todomemu
Narukami no sukoshi toyomite furazu to mo warewa tomaramu imoshi todomeba
(Kotonoha no Niwa)

Hazero, Real ! Hajikero, Synapse ! Banishment... this WORLD !!
(Chûnibyô demo koi ga shitai!)

Always H&S !
(# Ma Fille)


L'Admin est :
 


Dernière édition par Luffa le Dim 23 Fév - 12:42, édité 2 fois (Raison : Faute & fail de smiley. xD)
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Dim 23 Fév - 10:34

Vraiment superbe. Je n'ai lu que le dernier posté pour le moment et j'adore.

_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Luchia-chan
Membre
avatar

Féminin Messages : 544
Réputation : 25
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 18
Localisation : Au pays des Pandas :)

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Dim 23 Fév - 11:01

Rhooooooooo c'est magnifique tontooooooon !!!

T'écris vraiment bien ^^

Bon... l'orthographe est à revoir http://r24.imgfast.n

Tonton a écrit:
<< Non, non et NON ! Je me dresserai! >>
C'est malheureusement la première phrase que j'ai lu en parcourant vite fait ton texte avant de le lire vraiment... Pour une raison évidente, j'ai explosé de rire...

Bonne continuation Very Happy

_________________


~ Always H&S ! #Maman Luffa ~

Pwalalalalah... Le kit de ouf ! *^* Merci sale Loutre qui pue !


Merci à ma Maman pour ce cadeau inattendu ! ♥ :
 

GLOIRE AUX PANDAS ! :
 

NEVER SAY NO TO PANDA ! :
 




Les miracles ne se produisent qu'une seule fois... C'est pour ça que je suis unique !

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/10-raisons-qui-prouvent-que-les-chats-sont-les-plus-gros-des-enfoir-s--1150
Revenir en haut Aller en bas
Fullbusters
Membre
avatar

Masculin Messages : 650
Réputation : 12
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans un bordel avec mon chien...

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Dim 23 Fév - 20:24

Je tiens à te dire que le premier texte est vraiment très bien écrit et qu'on se représente les scènes à merveille, on se croirais dans l'histoire, en tout cas j'ai adoré et j'ai vraiment accroché Razz
Pour le poème, je le trouve aussi très beau et bon de harris et j'ai vraiment hate de lire cette seconde partie dont tu parle pôpa  http://r24.imgfast.n

_________________


Okaasan t’envoies du sacré patté des famille !



Revenir en haut Aller en bas
lovelessWalker
Membre
avatar

Masculin Messages : 694
Réputation : 20
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : dans les bras de sa jumelle adorée; partageant un bento préparé par mes soins. ma Chérie pas loin =) ♥

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Dim 23 Fév - 23:37

Pourtant j'ai fais un effort surhumain pour l'orthographe xDDDD
content que vous ayez aimé, pour la seconde partie bah ça viendra
à son heure xD

_________________



NARUKAMI NO SUKOSHI TOYOMITE ... FURAZU TO MO ... WAREWA TOMARAMU ... IMOSHI TODOMEBA!
Moi aussi comme Takao, je resterais avec toi même s'il ne pleut pas, je t'aime ma jumelle.

Ma BJ d'Amour:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shika'
Membre
avatar

Féminin Messages : 430
Réputation : 15
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mar 25 Fév - 18:27

Ton dernier texte est magnifique ! *q* Encore et toujours ! Tout ce que tu écris est une merveille. Wink
Le titre, j'imagine que c'est un clin d’œil à Orange Mécanique ? :3

_________________



Arigato gozaimasu Luffa-chan ♥️, utsukushii sugimasu ! *0*
⊱ L'AdN, c'est dans les gènes ! ⊰
Thanks Ao-kun :
 
Revenir en haut Aller en bas
lovelessWalker
Membre
avatar

Masculin Messages : 694
Réputation : 20
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : dans les bras de sa jumelle adorée; partageant un bento préparé par mes soins. ma Chérie pas loin =) ♥

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mar 20 Mai - 13:42

enfin la page s'est chargé après une attente de deux heure et 12 minute précisément xD

Pour le titre, le mot "orage" fait référence au tourment que subit mon personnage et au mot orage qui est lui même
répété dans le texte ^^
quand au "mécanique" je voulais écrire quelques chose qui raconterait comment on peut écrire un texte
et les "mécanique" du vertige de la page blanche et de l'inspiration.
du moins dans la manière dont je le voyais ^_^
puisqu'à l'époque je voulais écrire "La Marée des Sentiments" sauf que je n'arrivait pas à mettre des mots dessus
alors j'ai écris sur mon manque d'inspiration
^^
c'est pour ça que ce texte s'assemble avec une autre partie
que je vous montrerez peut-être un jour 8D

et effectivement après avoir pensé au titre j'ai également remarqué qu'il ressemblait beaucoup au titre du film de Stanley Kubrick "Orange Mécanique"
puisqu'il manque que le N xDDD

Voilà pour l'explication du titre

au passage Orange Mécanique est un bon film =) un peu absurde, assez violent avec des scène qui marque x')
et une jolie construction. bon à l'époque ou je l'ai vus je ne pouvais voir les références ou les métaphores du film xD

Ceci dit je viens poster un autre petit texte écris il y a quelques jours avec l'aide de ma Jumelle Adorée Luffa Chan =)
le texte a là aussi une construction en deux partie (oui j'aime le chiffre 2 x') )
la première s'inspirant d'un one shot, la seconde d'un anime
Le texte est très court et vous aurez le tout en une pièce.

Le titre de l'écris est "La Fille à la robe jaune"

J'aimerai vos avis, le plus franc et objectif possible =)
Bonne lecture ^_^


"La Fille à la robe jaune"


Un bruit siffle au loin, quelque chose vient de tomber,
emportant avec lui un souffle de vie ;
Le Couvre-Feu.

Taki me tire par le bras, il me prie de rejoindre l'abri du lycée mais je suis ailleurs.
Dans le ciel les bombardiers et les hélicoptères se font face.
Je repense à Hier.

La Loi martiale....

Voilà six heures que les militaires ont pris la ville, d'après les journaux et la télévision nous sommes en guerre. En guerre...
En guerre, oui, mais contre qui ? Des étrangers, des envahisseurs, des terroristes ?
On nous a dit en classe que c'était pire dans les autres pays mais j'ai l'impression que personne ne répond à mes questions.
Sept heures ont passé maintenant, certains immeubles sont déjà détruits et quelque chose de lumineux brille dans le ciel.

Mes oreilles bourdonnent.

C'est l'heure du déjeuner, Taki vient d'apprendre que son père est mort ce matin.
Je voudrais lui souhaiter toutes mes condoléances mais je sens que ça serait plus dur pour lui,
j'en suis à me demander si ce n'est pas nous qui avons de la chance
mais ceux qui ne sont déjà plus là.
Mes oreilles bourdonnent encore...

Quand soudain un autre bombardement se fait entendre.
C'est le lycée qui vient d'être visé, tout un pan de mur vient de tomber et un feu vient d'éclater.
Les gens se précipitent, ils courent, ils courent, oui ! Mais vers où ?
Moi je suis encore sonné, je me tire de sous la table et parcours un couloir délaissé par les pas précipités de mes camarades.
Là, un téléviseur vient de s'allumer, tout seul,
l'image se brouille de temps en temps mais l'information est claire !
Un groupuscule militaire vient de prendre le contrôle de la ville pour récupérer un objet hautement dangereux,
un objet pour lequel nous n'avons aucune précision.

On sait maintenant au moins pourquoi tout ça a été déclenché.

Je sors du bâtiment, le ciel semble vivant avec tous ces véhicules et ces feux suspendus dans les airs,
j'ignore qui fait face à qui, mais je sais ce qu'ils cherchent.
Le sol est jonché de débris, de traces de sang, parfois il est juste craquelé, fissuré...
La fissure s'étend sur toute la ville. C'est une plaie qui n'est pas prête de disparaître.

Je viens de perdre Taki et ma tête bourdonne de plus en plus fort, quelque chose me pousse à avancer, avancer vers je ne sais où...
Mes jambes me portent toutes seules jusqu'à atteindre un croisement.
Tout mon corps semble attiré par quelque chose et plus je me rapproche, plus mes oreilles bourdonnent.

Là, face au quartier d'Hibiki totalement détruit, quelque chose vient attirer mon œil, quelque chose que je ne m'attendais pas à trouver là.
Une Fille, une jeune fille fait face à la côte, entourée de débris. Une fille qui m'attire au point de faire bouger mes jambes toutes seules.
Ses cheveux sont longs lisses et bruns, sa peau semble douce, douce et blanche, elle regarde la mer et je ne vois que son dos.
Ses bras s'ouvrent vers l'horizon, elle porte une robe jaune qui lui arrive jusqu'à mi-cuisse, sans manche, un nœud près de sa nuque.
Elle est si belle !

Des Hélicos tournent dans le ciel et des hommes armés viennent de pénétrer dans ce tableau surréaliste.
Militaires, policiers, terroristes, je ne sais qui ils sont mais ils se dirigent vers elle,
pointant leurs armes sur cette inconnue qui me semble si frêle et innocente.
Je me rapproche, me cachant derrière un pan de mur de l'ancienne épicerie qui se tenait autrefois devant ce port,
autour de moi du béton, du ciment et quelques bouts de ferraille, de la taule et des ruines.
Leurs voix me parviennent.
Tout me semble Irréel ...

Ils l'appellent Arme Ultime, que veulent-ils dire par là ?
Qui oserait appeler son enfant ainsi ?
Arme Ultime...

Elle sourit, je crois bien qu'elle chante, oui, elle chante bel et bien !
Sa voix est magnifique, si mélodieuse...
Mais que font-ils, que font-ils !!!

Ils viennent de lui tirer dessus, sa robe jaune s'est tâchée de sang.
Et je ne sais ce qui m'arrive, je sens mes muscles se raidir, je suis en train de courir.
Oui, mais je ne cours pas vers une fuite improbable, je cours vers elle.
Mes bras viennent de l'entourer et nos corps de tomber dans cet océan
qui faisait autrefois face à ce quartier.

L'eau nous entoure, à la surface les militaires nous tirent de nouveau dessus.
Je regarde celle que je pense être morte mais elle vit encore, elle me regarde de ses yeux bleu-gris,
elle me regarde et me sourit ;
Sa main vient de frôler ma joue, elle dit quelque chose mais je n'entends rien, je plonge dans le silence avec elle.

Mes yeux se ferment et une voix résonne dans ma tête, une voix que je viens à peine de connaître il y a quelques minutes,
la voix de la fille à la robe jaune.
Elle me demande de chanter, de chanter avec le cœur.
Je ne comprends rien, mais tout ce qui me vient en tête c'est de penser à elle,
Celle pour qui je plonge dans un océan marine sous les balles d'ennemis inconnus
et plus je pense à elle plus je sens quelque chose de bizarre m'envahir...
C'est mon cœur, mon cœur qui bat de plus en fort, et je viens de comprendre ses paroles,
Je vais chanter avec mon cœur.

Sa tête vient de se poser sur mon torse, et mon cœur bat dans un rythme que je n'avais jamais joué.

Et dans la noirceur des eaux profondes, de la lumière vient d'apparaître, une lumière qui m'envahit et nous englobe tout entier,
mon corps semble s'unir à elle, un chant clair et net me parvient et des eaux vient de surgir un nouvel espoir.
Elle est l'Arme Ultime, objet de destruction, je suis l'humain qui fait battre son cœur et ensemble nous sommes Hope,
Technologie secrète d'un groupuscule militaire,
assemblage de mécanique, de chant, de chair et de technologie. Nous sommes un chant,
nous sommes Hope, un Dolmen.

Espoir... Tel est notre nom. Elle, qui est une Arme et qui n'espérait qu'à vivre en humaine,
moi, qui ne suis qu'un homme et qui n'espérait qu'elle.

...

Et dans ce monde qui tourne au chaos, lorsque les autres Dolmen se réveilleront, nous incarnerons l'Espoir.

Le temps est venu de chanter !


Fin.

_________________



NARUKAMI NO SUKOSHI TOYOMITE ... FURAZU TO MO ... WAREWA TOMARAMU ... IMOSHI TODOMEBA!
Moi aussi comme Takao, je resterais avec toi même s'il ne pleut pas, je t'aime ma jumelle.

Ma BJ d'Amour:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luffa
Admin
avatar

Féminin Top 3 Animés : Durarara!! ; Monogatari Series ; Tasogare Otome X Amnesia

Top 3 Manga : Bleach ; Gamaran ; The Arms Peddler

Messages : 3423
Réputation : 272
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 103
Localisation : Avec mon Merveilleux BJ près du lac de la Pax Lutra.

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Mer 21 Mai - 20:47

Tu le sais déjà ce que je pense. =) 'Fin moi j'adore ! ;3
Et, j'ai beaucoup apprécié les dernières modifications que tu as faites. =)
Surtout la dernière phrase en fait, elle m'a achevée. *^*

Mon BJ a écrit:
que je vous montrerez peut-être un jour 8D
Parce que tu l'as déjà pondue la deuxième partie ? O:

_________________


Narukami no sukoshi toyomite sashi kumori ame mo furanu ka kimi wo todomemu
Narukami no sukoshi toyomite furazu to mo warewa tomaramu imoshi todomeba
(Kotonoha no Niwa)

Hazero, Real ! Hajikero, Synapse ! Banishment... this WORLD !!
(Chûnibyô demo koi ga shitai!)

Always H&S !
(# Ma Fille)


L'Admin est :
 
Revenir en haut Aller en bas
lovelessWalker
Membre
avatar

Masculin Messages : 694
Réputation : 20
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : dans les bras de sa jumelle adorée; partageant un bento préparé par mes soins. ma Chérie pas loin =) ♥

MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   Ven 25 Juil - 11:38

ayant décider de ne plus écrire serait-il de verrouiller ce sujet s'il vous plaît.
merci.

_________________



NARUKAMI NO SUKOSHI TOYOMITE ... FURAZU TO MO ... WAREWA TOMARAMU ... IMOSHI TODOMEBA!
Moi aussi comme Takao, je resterais avec toi même s'il ne pleut pas, je t'aime ma jumelle.

Ma BJ d'Amour:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)   

Revenir en haut Aller en bas
 
humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)
» Histoire Courte [ U-C ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» une petite histoire rigolotte.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga No Sekai :: Bibliothèque-
Sauter vers: