Bienvenue sur Manga No Sekai ! Nous accueillons tous vos mangas préférés ! Venez nous les faire découvrir, ou tout simplement en parler entre passionnés.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon voisin Totoro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Mon voisin Totoro.    Sam 18 Mai - 7:24



Film d’animation de Hayao Miyazaki.
Japon, 1988, 86 mn, couleur.
Tonari no totoro (Mon voisin Totoro).
Oeuvre originale, scénario, réalisation : Hayao Miyazaki.
Producteur du projet : Yasuyoshi Tokuma.
Directeur artistique, décors : Kazuo Oga.
Directeur de l'animation : Yashiharu Sato.
Chef coloriste : Michiyo Yasuda.
Prises de vue : Hisao Shirai.
Musique originale, composition et arrangement des génériques : Joe Hisaishi.

Nouvelle fiche. Aujourd’hui, je m’attaque à une autre œuvre majeur de l’univers du grand et unique Hayao Miyazaki : Mon voisin Totoro.

Par avance, un peu comme à chaque fois quand je présente un film ou un manga né du génie qui caractérise Miyazaki, je préviens qu’il est difficile de présenter pleinement cette œuvre.

Et avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que malgré mes 24 ans j’ai apprécié ce film, qui, d’ailleurs, a le même âge que moi (nous sommes tous deux de 1988). Mon Voisin Totoro, comme souvent avec Miyazaki, est comme une ode à la poésie et à l’invasion, à la sérénité après l’avoir regardé, c’est une invitation à rêver tout simplement.

Histoire.

La petite Mei Kusakabé (quatre ans) et sa grande sœur Satsuki (dix ans) accompagnent leur père dans leur nouvelle maison. Ils se rapprochent ainsi du village où se trouve hospitalisée leur mère.

Cette dernière doit bientôt sortir de l'hôpital et ce lieu lui permettra de se reposer dans un environnement agréable. Les deux fillettes sont toutes deux amenées à rencontrer l'esprit protecteur et discret de la grande forêt d'à coté. Mei lui donne le nom de Totoro. Le Totoro est une créature rare et fascinante. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des adultes.

Cet étonnant personnage est accompagné de deux de ses semblables, bien qu'ils soient de moindres tailles : Chû-Totoro (bleu et moyen) et Chibi-Totoro (blanc et petit). Dès lors, Mei n'a de cesse de rechercher Totoro et de passer du temps en sa compagnie. Elle découvrira notamment les divers et impressionnants pouvoirs de son nouveau compagnon, ainsi que son entourage pour le moins singulier.

Personnages.

Spoiler:
 
Satsuki, Mei et les Totoro.

Satsuki : grande sœur de Mei, âgée de 10 ans, elle va à l'école primaire et s'occupe des taches domestiques. Lorsque sa mère a été hospitalisée, son père travaillant toute la journée elle a dû grandir plus vite que la normale, c’est donc petite fille très mature et courageuse mais qui malgré tout ne rate pas une occasion pour partager les jeux de Mei. Satsuki Kusakabé est joyeuse, dynamique et pleine d'imagination.

Mei : elle a le caractère de la « petite », un peu butée, capricieuse et qui pleure quand elle est contrariée. Tout au long du film, c'est elle qui nous fait découvrir la forêt et la nature.

Le père : bien qu’absent souvent car il est professeur à l'université, M. Kusakabé, image de la tolérance et de l’honnêteté, s'occupe très bien de ses filles et entre avec enthousiasme dans l'univers de leurs jeux. C'est lui qui leur a conseillé de crier et rire bruyamment pour chasser leurs peurs et pour faire fuir les fantômes.

La mère : elle est le symbole des liens forts et uniques qui unissent l'adorable famille Kusakabé, malade de la tuberculose elle attend patiemment sa sortie de l’hôpital. Indirectement c’est elle qui met les fillettes sur la piste du Totoro.

La grand-mère : elle s’occupait de la maison inhabitée et aide donc naturellement les Kusakabé à s’installer. Elle représente le passé et les traditions. Les deux fillettes lui rappellent son enfance où elle-même voyait les noireaudes et les esprits de la forêt.

Kanta : petit garçon qui a le même âge que Satsuki et fréquente la même classe, par timidité, il préfère faire le dur comme tous les garçons de son âge.

Les Noiraudes : de nature très peureuse, ce sont des petites bestioles noires, avec deux grands yeux mais sans pattes qui habitent les maisons abandonnées.

Le chat-bus : c’est le transport en commun des esprits de la forêt, avec des astuces géniales tant dans l’ouverture des portes que dans le confort des sièges ! Adorable, il va aider dans l’histoire Satsuki à retrouver sa soeur et emmener les deux fillettes à l'hôpital voir leur mère.



Les Totoros : ce sont les esprits majeurs de la forêt. Ils se nourrissent exclusivement de glands dont ils sont très friands. On en voit trois dans le film : le chibi (petit) Totoro, le chû (moyen) Totoro et le chô (gros) Totoro. Ils vivent cachés et silencieux dans le camphrier qui domine le jardin des Kusakabé.

Réception + analyse.


Vous pouvez compléter l’analyse que je vais vous donner en allant sur le lien suivant qui vous propose une analyse en 4 parties.

http://www.buta-connection.net/films/totoro_analyse.php

Réception et brève histoire du succès de Totoro.

Mon voisin Totoro eut d’abord une réception « faible » avant de connaître véritablement un succès fulgurant. Ce film est le quatrième réalisé par Hayao Miyazaki. Ce film qui comprend moins d’actions que les précédents et pour diverses autres raisons paraît alors destiné avant tout aux enfants.

Miyazaki le comprend fort bien, les entrées au cinéma ne sont que de 800000 spectateurs en 5 semaines. Cependant, Totoro a fait mouche auprès du jeune public et de leurs parents nostalgiques de leur enfance et des étés à la campagne. C’est à partir de 1990, avec la première diffusion à la télévision japonaise, que la popularité du film et du protagoniste explose. C’est d’ailleurs à partir de cet instant précis que Ghibli démarre le commerce de produits dérivés, et en particulier des peluches Totoro dont le succès est total.

Comme je disais, le succès de Totoro est total, au point que celui-ci devient la mascotte de Ghibli, il figure bientôt sur le logo du studio.

La chanson de son générique Sanpo – Watashi ha genki est, encore aujourd’hui, apprise et utilisée dans certaines écoles maternelles et élémentaires japonaises, notamment lors des fêtes d’école.

Analyse.


Mon Voisin Totoro est rempli d’éléments autobiographiques. Dans le livre d’art du film, Miyazaki explique que l’histoire est censée se passer dans les années 1950 (il était alors enfant/adolescent). On comprend du film que la mère de Satsuki et Mei souffre de tuberculose, ce qui explique son transfert à l’hôpital Shichikokuyama, réputé à l’époque pour son traitement de cette infection. Or, la mère de Miyazaki a lutté contre cette même maladie.

Le réalisateur a grandi à Tokorozawa, à quelques petites dizaines de kilomètres au nord-ouest de Tokyo. La maison où emménage la famille du film pour se rapprocher de la mère se trouve à trois heures à pied de l’hôpital, soit environ une quinzaine de kilomètres. De plus, le père travaille en tant que professeur d’archéologie à l’Université de Tokyo, où il doit se rendre chaque jour. Le placement géographique a toutes les chances d’être également autobiographique.

Mais on peut noter également deux autres inspirations flagrantes dans Mon Voisin Totoro. D’abord, celle de Panda Petit Panda, considéré comme le brouillon de Totoro. Puis celle d’Alice au Pays des Merveilles. Pour cette dernière inspiration/comparaison : on peut s’en apercevoir au moins à deux reprises. Quand Mei découvre le passage qui mène à l’antre de Totoro et qu’elle dévale, cela rappelle un passage célèbre d’Alice. Et sinon il y a le fameux Chat-bus qui, par son sourire étrange, nous fait penser au chat d’Alice.


Quelles origines donner à Totoro ?


Dans le film, Totoro est présenté comme étant un esprit de la forêt. Cependant, il n’y a aucune trace d’un être comme Totoro (physiquement je veux dire) dans la mythologie japonaise. Totoro, du moins, les Totoro (grand, moyen, petit) sont donc une invention de Miyazaki. On peut le voir comme un mélange de chat, de hibou et de tanuki (sorte de raton-laveur des contes et légendes japonaises).

Cependant, si les origines de Totoro restent floues, il en va différemment du chat-bus. Le parallèle a déjà été fait avec le chat d’Alice, il convient maintenant d’aborder une vieille croyance japonaise: dans le folklore japonais, certains vieux chats de treize ans peuvent changer de forme, c’est ce qu’on appelle « baké-néko » (chat-monstre). Il y a sans doute une fusion de cette inspiration d’Alice et de cette légende.

En 1980, Miyazaki est l’auteur d’un manga nommé : Mononoke Hime. Cette histoire raconte les aventures d’une jeune princesse forcée d’épouser un monstre, Mononoke, aux allures de Totoro mais en méchant. Voilà une histoire méconnue de Miyazaki qui est à la base de deux œuvres majeures : Mon voisin Totoro et Princesse Mononoke.

http://www.dailymotion.com/video/x9z58s_mon-voisin-totoro-bande-annonce_shortfilms#.UPKLqB2uJNs

(Bande annonce avec la musique dont j'ai parlé dans la fiche).

_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.


Dernière édition par Esus le Sam 18 Mai - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pandicowne
Membre
avatar

Masculin Messages : 516
Réputation : 11
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 17
Localisation : Sur la Terre ?...

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Sam 18 Mai - 7:57

Merci pour cette fiche !

Ce film m'avait également marqué ! Je l'adore !!
En tout cas j'ai hâte des prochains films sur les studios Ghibli !

_________________



Merci Lutra' pour ce magnifique kit ! Wink 
NEVER SAY NO TO A PANDA:
 




Rejoignez-nous dans le CAE (Clan Enti-Esus Very Happy) pour défendre les pandas ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
http://librailivres.weebly.com/
Yashu'
Membre
avatar

Masculin Messages : 691
Réputation : 3
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 18
Localisation : In a Dream................

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Sam 16 Nov - 13:53

Merci beaucoup vraiment
J'adore cet animé c'est lui qui m'a donné envie de découvrir   la culture japonaise à 7 ans et depuis ça ne me lache plus
Merci pour cette fiche très détaillé

_________________



De retour après une longue absence...
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Lun 23 Déc - 21:47

Shun-Sumato a écrit:
Merci beaucoup vraiment
J'adore cet animé c'est lui qui m'a donné envie de découvrir la culture japonaise à 7 ans et depuis ça ne me lache plus
Merci pour cette fiche très détaillé

Avec ma longue absence j'avais raté ta réponse. On en parlait tout à l'heure dans un autre sujet, je pense qu'effectivement ce film est pas mal pour faire découvrir les mangas et Miyazaki aux enfants. Moi j'ai adoré ce film pour toutes les allusions à la culture nippone, il permet d'entrer vraiment dans l'état d'esprit des Japonais ainsi que dans leur croyance et c'est plutôt pas mal.

_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Yashu'
Membre
avatar

Masculin Messages : 691
Réputation : 3
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 18
Localisation : In a Dream................

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Lun 23 Déc - 21:53

Tu as tout a fait raison ^^

_________________



De retour après une longue absence...
Revenir en haut Aller en bas
Saiko
Membre
avatar

Masculin Messages : 273
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Sam 28 Déc - 20:05

Merci pour cette fiche!J'ai beaucoup aimer ce film.
Je pense que j'ai regardé ce film vers 8 ans et j'étais comme même jeune.
Très bonne présentation pour ceux qui n'ont pas regarder ce film,foncez_^^

_________________


Bon sang d'banzaï !
Revenir en haut Aller en bas
Yashu'
Membre
avatar

Masculin Messages : 691
Réputation : 3
Date d'inscription : 16/11/2013
Age : 18
Localisation : In a Dream................

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Sam 28 Déc - 20:48

Oui tu as toute à fait raison ce film est génial ^^

_________________



De retour après une longue absence...
Revenir en haut Aller en bas
Aotora
Admin
avatar

Masculin Top 3 Animés : 1) Gurren Lagann 2) Lupin III 3) Jormungand

Top 3 Manga : 1) Kingdom 2) Eyeshield 21 3) OnePunch Man

Messages : 1176
Réputation : 235
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 22
Localisation : Au comptoir, dans un bar PMU

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Lun 30 Déc - 2:50

[quote="Esus"]
Shun-Sumato a écrit:
On en parlait tout à l'heure dans un autre sujet, je pense qu'effectivement ce film est pas mal pour faire découvrir les mangas et Miyazaki aux enfants. Moi j'ai adoré ce film pour toutes les allusions à la culture nippone, il permet d'entrer vraiment dans l'état d'esprit des Japonais ainsi que dans leur croyance et c'est plutôt pas mal.

Personnellement c'est aussi la présentation du "folklore" et de la manière de vivre à la japonnaise vu par des enfants qui donne envie. Je me rappelle la scène où on les voit prendre leur douche, je me disais: mais c'est trop cool! Je veux les même! Et ce n'est qu'un exemple puisqu'on voit bon nombre de paysages et objets qu'on ne voit pas en France. De plus le fait que ce soit aux travers du regard de deux enfants et avec la patte de Miyazaki, on se sent vraiment transporté et on a envie d'y être. Je pense que c'est pour ça que ce film est un bon film pour donner envie de découvrir la culture nippone aux plus jeunes.

_________________



Merci pour ce magnifique patatar Luffa Very Happy


Shika' > God:
 

C'est qui le papa?!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Mar 31 Déc - 7:34

C'est une approche particulière à laquelle je n'avais pas pensé. Outre les objets ou les paysages, il y a aussi la sérénité qui s'en dégage (sauf dans les scènes ou la famille s'inquiète pour la mère), il y a comme dans tous les films de Miyazaki des moments d'apaisement total, de zen, propice à l'esprit et au bien être qui pourrait aussi donner envie d'y être.

_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Aotora
Admin
avatar

Masculin Top 3 Animés : 1) Gurren Lagann 2) Lupin III 3) Jormungand

Top 3 Manga : 1) Kingdom 2) Eyeshield 21 3) OnePunch Man

Messages : 1176
Réputation : 235
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 22
Localisation : Au comptoir, dans un bar PMU

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Mar 31 Déc - 9:10

Je suis totalement d'accord, et je pense justement que ça donne aux spectateur l'impression (vraie ou pas, je ne sais pas) que toute cette ambiance apaisante est due justement à tous ces petits détails de la vie japonnaise. Enfin c'est ce que j'ai ressenti moi.

_________________



Merci pour ce magnifique patatar Luffa Very Happy


Shika' > God:
 

C'est qui le papa?!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    Mar 31 Déc - 9:27

Aotora a écrit:
Je suis totalement d'accord, et je pense justement que ça donne aux spectateur l'impression (vraie ou pas, je ne sais pas) que toute cette ambiance apaisante est due justement à tous ces petits détails de la vie japonnaise. Enfin c'est ce que j'ai ressenti moi.

Il y a de ça, l'idée que les petits gestes du quotidien participent à l'apaisement de l'âme. Mais il y a aussi une autre dimension plus secrète et très japonaise dans l'univers de Miyazaki: la présence et le rôle de la forêt. C'est quasiment toujours dans une forêt que le personnage parvient à s'apaiser, à faire la paix avec lui même, à perdre ou dépasser ses doutes et donc à passer à une nouvelle étape de sa vie (en général on la constate avec les personnages enfants ou adolescents qui progressent ainsi vers l'âge adulte). Il y a toujours un moment de doute du personnage, il passe par une forêt dans laquelle il est invité, forêt qui peut être considéré comme une image des pensées les plus profondes du personnage, puis après ce passage et en général une rencontre, le personnage repart en étant certain de lui, en ayant fait son choix, et cela nous mène à chaque fois vers la fin du film. Là je ne fais que synthétiser les dires de Raphaël Colson dans sa conférence sur la forêt dans l'univers de Miyazaki que vous pouvez retrouver dans ce sujet là:

http://forum-manga-connu.forumsgratuits.com/t1034-hayao-miyazaki

(Tout en bas de la page 1, dernier message).

_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon voisin Totoro.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon voisin Totoro.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon voisin Totoro
» Voisin Du Dessin (VDD)
» Le voisin du dessous
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Mon voisin du dessus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga No Sekai :: Mangas :: Divers :: Ghibli-
Sauter vers: