Bienvenue sur Manga No Sekai ! Nous accueillons tous vos mangas préférés ! Venez nous les faire découvrir, ou tout simplement en parler entre passionnés.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Contes de Terremer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Les Contes de Terremer   Sam 18 Mai - 7:27


Date de sortie: 4 avril 2007 (1h 55min)
Réalisé par Goro Miyazaki
Genre: Animation , Aventure , Fantastique
Nationalité: Japonais

Bande annonce.

http://www.dailymotion.com/video/xpxzdz_les-contes-de-terremer-bande-annonce-vo_shortfilms#.UM9xuuSuJNs

Histoire

L'histoire se déroule à Terremer, un monde imaginaire peuplé d'êtres humains et de dragons. Certains signes montrent que le monde est en péril.

Nous allons suivre l'histoire du prince Arren, adolescent en quête d'identité alors qu'il fuit son château et erre dans la campagne. Il rencontrera Épervier, Therru ainsi qu'un terrible sorcier. Arren découvrira comment dépasser ses peurs et s'affirmer.

Les aventures du jeune Arren, prince du royaume d'Enlad, qui va s'allier aux forces du grand magicien Epervier, pour rétablir l'équilibre du monde rompu par un être maléfique. Ensemble, ils dépasseront leurs peurs et uniront leurs destins pour mener le plus fascinant des voyages.

L'histoire est librement inspirée des premier, troisième et quatrième livres du cycle de Terremer, de Ursula K. Le Guin.

Polémique.

Ursula K. le Guin a exprimé une réaction mitigée à l'égard de cette adaptation animée, dont elle espérait pourtant beaucoup.

Lors d'une entrevue avec Miyazaki en 2005, Le Guin apprit avec désarroi que ce dernier avait l'intention de confier la réalisation du film à son fils Goro, tout en assurant à l'écrivain qu'il en superviserait la production. Miyazaki père n'eut pourtant aucun rôle dans cette adaptation et fut souvent en désaccord avec les choix de son fils. Ursula K. Le Guin regrette que ces rapports tendus aient vraisemblablement nuit à l'intérêt du film, dont elle apprécie globalement les qualités visuelles mais qui n'est cependant pas fidèle à l'esprit de son univers. Elle dit ainsi à Goro : « Ce n'est pas mon livre. C'est votre film. C'est un bon film. »

Critique.

Pour moi ce film est aussi un bon film. Certes l'histoire est très différente des romans d'Ursula K. le Guin mais on retrouve avec un certain plaisir des personnages, certaines de leurs caractéristiques ou des clins d'oeil à l'oeuvre d'origine qui font plaisir au fan que je suis de Terremer. Encore une fois, comme toujours avec les Studios Ghiblis on a une qualité graphique exceptionnelle, une musique superbe, des personnages attachants et mystérieux qui évoluent tout au long du film.

Bien que ce film est conseillé dès 6 ans, il ne faut pas oublier qu'il s'inspire avant tout de romans philosophiques et initiatiques, il faut donc un certain âge pour l'apprécier pleinement.


Arren


Arren est le Prince de Enlad. Son véritable Nom est Lebannen. Il a toujours autour de la ceinture une épée ancienne, se transmettant de père en fils.

Mais il l’a acquis pas un acte horrible : le meurtre de son père.

Ce geste inexpliqué et épouvantable s’explique par la crainte qui ronge son âme, la peur de mourir. Refusant d’accepter ce sort, lui et se trouve confronter à des crises d’angoisse dévastatrices, qui le poussent à rejeter une partie de son âme. Arren est un personnage qui fuit constamment la réalité et qui comme de lourdes erreurs. Il s’agit d’un être sombre, ombrageux, mais aussi fragile, un jeune homme complexe aux réactions imprévisibles. Il incarne un anti-héros toutefois attachant car faillible et très humain, capable également d’actes de bravoure exceptionnels.

Therru


Son véritable nom est Teharu. Son visage est marqué à jamais par une large brûlure sur le visage, qui lui a été infligée par ses parents lorsqu’elle n’était qu’une enfant. Ces derniers l’ont abandonné, mais la petite fille a été accueillie par Tenar. Elle fait sans cesse l’objet des moqueries du voisinage, c’est pourquoi elle n’accorde sa confiance qu’à Tenar. Son enfance difficile la pousse à une empathie extraordinaire pour les animaux mais l’arrivée d’Epervier et d’Arren va bouleverser sa vie, puisqu’elle va petit à petit apprendre à ne plus détester les hommes et à leur faire confiance.

Spoiler:
 

Ged/Epervier


Epervier est le plus grand sorcier de Terremer et est l’archimage de Roke. Son véritable nom est Ged. Ressentant le déséquilibre du monde, il est parti sur les routes pour en trouver la cause et a croisé sur son chemin Arren. Homme d’âge mur, il a également une marque sur son visage, trace qu’un démon lui a laissé, alors qu’il n’était qu’adolescent. Epervier est un homme calme, réfléchi et prudent, qui arrive à tempérer Arren. D’apparence infaillible, il a pourtant un point faible : son affection pour Tenar, qui peut le pousser à commettre des erreurs.

Tenar


Tenar donne l’apparence d’une simple veuve vivant à la campagne fermière. Cependant, elle était autrefois grande prêtresse dans les sombres tombeaux d’Atuan. Elle a été sauvée par Epervier et lui voue depuis une admiration et une affection sans borne. Elle semble dotée de pouvoirs magiques, qui provoquent curiosité, envie, jalousie dans le village dans lequel elle vit. Elle a recueilli quelques années auparavant Therru et joue le rôle d’une véritable mère pour elle, mais aussi pour Arren, qu’elle accueille à bras ouverts.

Aracnéide


D’apparence féminine, Aracnéide est en fait un sorcier qu’Epervier a autrefois combattu et ridiculisé. Aracnéide a tellement peur de la mort qu’il en a perdu le goût de l’existence et est véritablement rongé de l’intérieur par cette angoisse existentielle. Il est prêt à tout pour parvenir à son but, l’accès à la vie éternelle. Pour l’obtenir, il a ouvert la porte entre le monde des morts et des vivants, provoquant un déséquilibre à l’échelle de Terremer. Aracnéide incarne un être profondément mauvais.



_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Luffa
Admin
avatar

Féminin Top 3 Animés : Durarara!! ; Monogatari Series ; Tasogare Otome X Amnesia

Top 3 Manga : Bleach ; Gamaran ; The Arms Peddler

Messages : 3423
Réputation : 272
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 103
Localisation : Avec mon Merveilleux BJ près du lac de la Pax Lutra.

MessageSujet: Re: Les Contes de Terremer   Mar 6 Aoû - 20:39

Huu ! Tous les personnages ont un passé plutôt intriguant ! :O
Voilà un autre film que je dois regarder. x')
Marfi Esus-kun ! ;D

_________________


Narukami no sukoshi toyomite sashi kumori ame mo furanu ka kimi wo todomemu
Narukami no sukoshi toyomite furazu to mo warewa tomaramu imoshi todomeba
(Kotonoha no Niwa)

Hazero, Real ! Hajikero, Synapse ! Banishment... this WORLD !!
(Chûnibyô demo koi ga shitai!)

Always H&S !
(# Ma Fille)


L'Admin est :
 
Revenir en haut Aller en bas
Hiru'
Membre
avatar

Masculin Messages : 623
Réputation : 331
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Les Contes de Terremer   Mar 6 Aoû - 21:27

N'ayant pas vu grand chose du studio Ghibli, je vais essayer de commencer à m'y intéresser x)
Comme l'a dit Luffa, les personnages ont un passé intrigant surtout le personnage principal Aren,
Je vais certainement le voir et me rediriger ici =)

Merci Esus :3

_________________


Collaboration avec Alpha. x3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Esus
Membre
avatar

Masculin Messages : 1285
Réputation : 86
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs mais surtout dans les Ténèbres.

MessageSujet: Re: Les Contes de Terremer   Mer 7 Aoû - 20:53

Je complète un peu. Je vais vous donner quelques éléments qui proviennent des livres et donc de l'univers d'Ursula Le Guin plus que du film de Ghibli. Cependant, les éléments donnés servent aussi à une meilleure compréhension de ce film, qui reste assez difficile à cerner et comprendre sans la connaissance de certains codes provenant de l'oeuvre originale.

C'est un monde où la magie est largement présente et se fonde sur la connaissance du vrai nom des personnes et des choses. Lorsqu'un adolescent est détecté comme ayant des prédispositions à la magie, il est envoyé à l'école de magie de Roke où son apprentissage consistera essentiellement à apprendre les vrais noms des choses. Les sorciers ainsi formés ont ensuite, dans la société, des rôles d'assistance à la navigation (ils peuvent influer sur les vents, les courants), de guérisseurs etc.

Si mes souvenirs sont bons, les noms véritables proviennent d'une langue très ancienne, encore parlée par les dragons d'ailleurs, cela explique leurs pouvoirs notamment. En gros, il exista jadis une langue qui permettait par un mot, de comprendre la véritable nature de toute chose, et de ce fait, de la maîtriser pleinement. Les magiciens ont une connaissance imparfaite de cette science, ils ont certains pouvoirs, mais ceux-ci restent limités.

A Terremer la réalité s’incarne dans les mots du Langage de la Création. Les chants et les poèmes précisent que l’archipel est issu des paroles de Segoy qui a tiré de l’eau les îles et créé tous les êtres en les nommant dans le Langage de la Création. Donc dire c’est faire mais faire c’est aussi dire car détenir le vrai nom d’un être ou d’un objet, c’est disposer d’un immense pouvoir sur lui, celui d’agir sur le monde, de le transformer voire de le défaire et de lier les individus, si l’on possède quelque capacité magique.

Pour les éventuels intéressés, la liste des livres du cycle:

La Règle des noms
Le Sorcier de Terremer
Les Tombeaux d'Atuan
L'Ultime Rivage
Tehanu
Contes de Terremer (Le Trouvier, Rosenoire et Diamant, Les Os de la terre, Dans le grand marais, Libellule)
Le Vent d'ailleurs


_________________






Spoiler:
 



Je suis le GTE: Great Teacher Esus.

Qui pense peu, se trompe beaucoup.
Léonard de Vinci.

On apprend des autres, on enseigne aux autres. C'est le but de toutes vies, car en apprenant on avance en tant qu'espèce.
Avant Dune: la maison corrino.

Il faut être capable d'être dans l'incertitude, le mystère et le doute, en oubliant l'exaspérante quête de la vérité et de la raison.
John Keats.
Revenir en haut Aller en bas
Hiru'
Membre
avatar

Masculin Messages : 623
Réputation : 331
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Les Contes de Terremer   Dim 18 Aoû - 10:46

Merci des nouvelles précisions.

Citation :
Bien que ce film est conseillé dès 6 ans, il ne faut pas oublier qu'il s'inspire avant tout de romans philosophiques et initiatiques, il faut donc un certain âge pour l'apprécier pleinement.
Il n'y a pas d'age pour aimer

_________________


Collaboration avec Alpha. x3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Contes de Terremer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Contes de Terremer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Contes de Terremer
» Un livre de contes
» Snobisme des contes classiques..?
» Contes et Légendes de Bretagne
» Les contes du Baragouineur : Thiekar et Tarkh, frères de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga No Sekai :: Mangas :: Divers :: Ghibli-
Sauter vers: